Comment passer la quarantaine sans prendre 10 kg? Anna Benichou nous livre ses conseils

Pour ne pas prendre 10 kg pendant cette période de confinement :
–  Commencez par BOUGER au max !
On fait des exercices avec des coachs en ligne, ou une appli sympa….
Vu que l’on va peu marcher dans tous les cas, il est conseillé de faire tous les jours cette séance de sport.
– On cache les bêtises. Le problème de la maison, c’est les placards à proximité… On évite les grignotages au maximum.
– On ne se rue pas sur les derniers paquets de pâtes, mais plutôt sur les légumineuses, les légumes surgelés (et même les fruits surgelés), les poissons et viandes (surgelés). Ce sera mieux pour gérer Pessah qui approche, et pour la silhouette cet été !
– On mange moins, et on mange BIEN :
On va pouvoir se lever plus tard (au moins un point positif) donc le petit déjeuner copieux n’est pas conseillé. Pour autant, on peut manger 2h après le reveil , une fois que l’estomac est bien “réveillé” et l’appétit arrivé ! C’est le moment propice pour apprendre à “s’écouter”, attendre d’avoir vraiment faim.
Profitons en pour faire un brunch ! C’est l’idéal , pour ne pas trop cuisiner, ni trop manger : 2 repas en 1 (petit dej et déjeuner!)
Il est conseillé de le prendre entre 10h et midi, pas d’excuse malheureusement on pourra prendre son temps.
Vu cette situation morose, il faut mettre de la couleur dans son assiette, pour égayer tant qu’on peut l’atmosphère et garder le sourire!
L’après midi, on peut opter pour une collation saine si besoin (cookies au flocons d’avoine ? Barre granola maison? ou simplement des fruits secs, frais…)
Et le soir, on se concocte un repas équilibré , pas trop tard, pour garder un bon rythme.
On profite de ce confinement et de l’absence de restaurant, c’est l’occasion d’apprendre à cuisiner, de découvrir de nouvelles saveurs, d’innover avec ce que l’on a…
Si tout ferme, la cuisine , elle , reste ouverte 😉
Quelques conseils pour les mamans en cette période  :
– Pour que les enfants soient plus calmes, ils doivent garder un bon rythme alimentaire.
Evitez de leur donner un petit déjeuner trop sucré, faites sauter le gouter si vous êtes enfermés à la maison et que la dépense physique est faible…
– Pour ne pas entendre sans arrêt “j’ai faimmmmm” “maman qu’est ce qu’on mange ?!” donnez des horaires de repas, avant ce n’est pas l’heure, après non plus ! Faîtes des repas rassasiants, ils seront plus zen après et n’auront pas envie de grignoter !
– Pour ne pas passer votre vie à faire à manger, anticipez ! Passez une journée où vous êtes motivée à cuisiner à faire du “batchcooking” par exemple et cuisinez pour au moins 2 jours. Par exemple, soit vous faîtes des menus qui se congèlent bien, et hop tupéroirs au congélateur pour toute la semaine. Soit vous prévoyez pour 3 jours 1 tupéroir de pâtes, de riz, de semoule, de quinoa au frigo et vous aurez au moins une base de féculents pour les 4 repas.
– Commencez par cuisiner des menus avec les denrées périssables. On commence par les légumes frais, les pommes de terre…  On laisse les pâtes , riz, conserves pour la suite… Pour éviter d’avoir du gachis et de devoir vite refaire les courses. 
 
– Prévoyez vos menus en famille, pour que les enfants soient d’accord. Adaptez les aux goûts communs, pour ne pas avoir 10 repas à préparer ou cuisiner un repas que personne ne mangera…
 
– Cuisinez en famille , pour les occuper . Pas d’excuse malheureusement, on a le temps !
 
Bon courage les mam’s  et parfaite santé à tous !

 

 
Pour un programme personnalisé avec des quantités adaptées à vos besoins, des idées de menus adaptés à vos goûts ( et vos provisions) contactez moi ! Prise de rdv à distance sur Doctolib et au 06.29.60.09.41
 
Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre petit commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée