Interview : Julien Sebbag le cuisinier rock’n ‘roll répond à nos questions !

 

D’où te viens cette passion pour la cuisine ?

Au départ j’étais persuadé que cette passion venait de mon père et de ma grand-mère paternelle (mon côté sépharade).

En grandissant, j’ai plus l’impression d’avoir une sensibilité à exprimer, et c’est simplement le meilleur moyen que j’ai trouvé.

Pourquoi la cuisine israélienne ?

Alors il est vrai que j’utilise pas mal de thina. J’adore les légumes. Mais j’aime pas trop qu’on me mette dans le panier cuisine israélienne. J’ai des inspirations méditerranéennes oui, et un de mes idoles est Eyal Shani (du restaurant Miznon).

Arrives-tu à convaincre un public non juif ou qui ne connaît pas Israël ?

Finalement, Israël est un pays très jeune et multi ethnique, tout comme sa cuisine : jeune et super diversifiée. Il y en a donc pour tous les goûts. Et elle est surtout dans l’air du temps, donc ça plait !

Comment penses-tu inscrire la street food israélienne sur le long terme. Est-ce seulement une tendance food des années 2010 ou penses-tu qu’elle est amenée à se développer en France et en Occident ?

Je pense que c’est une tendance, mais qu’un noyau de cuisiniers va rester fort et imposer son style.

J’ai très peur des restaurants qui ouvrent pour suivre la mode et en profiter mais qui n’en ont pas l’âme du coup. C’est une très mauvaise vitrine.

Comment vois-tu l’avenir de la cuisine israélienne en France ?

Plein de thina !

Ton meilleur souvenir depuis le début de ta carrière ?

Le premier soir Chez Oim, mon restaurant le mardi soir.

Le pire ?

Le premier soir Chez Oim, mon restaurant le mardi soir.

As-tu une recette express et inratable à nous faire partager ?

www.ninasushi.com

Quel est ton aliment préféré ?

La thina crue. C’est comme le ciment d’une maison. Tu le vois pas forcément mais c’est l’essence même d’une construction équilibrée et stable

L’aliment que tu détestes le plus ?

Le Red Bull.

Tu penses qu’il faut consommer la viande différemment. Peux-tu nous en dire plus ? Faut-il devenir végétarien selon toi ?

 

Il y a de nombreuses polémiques autour du sujet. Je pense simplement que la vie comme la cuisine c’est une question d’équilibre. Mange de la viande, mais variée et pas tous les jours. Pareil pour le poisson. Mange de tout en bonne proportion !

Un restaurant incontournable ?

Alma Hotel, Tel Aviv (j’ai fait la carte ahah) je connais pas beaucoup d’autres restaurant casher de toute manière.

Ton chef préféré ?

Eyal Shani.

Ton style de cuisine préféré ?

Thaï. Nan j’rigole !

Ton plat préféré ?

Les frites (ma mère est belge).

MODE

Ton inspiration mode ? 

Johnny Depp

Un accessoire ?

Le bonnet je pense. Ou un foulard sur la cheville.

Ton créateur de mode préféré ?

Je suis pas très grand créateur même si j’aime bien Heidi Slimane et ramener un peu d’ambiance à mes looks avec Saint Laurent, comme je le faisais il y a quelques années. Je préfère errer dans des fripes.

LIFESTYLE

Tu voyages beaucoup. Quelle est ta destination préférée ?

London baby !

Quel est ton prochain voyage ?

London baby, dans 1h !

La destination de tes rêves ?

L’enfer.

Tes personnalités influentes ?

Johnny Depp, Keith Richards, Tim Burton, Jim Morrisson …

Un blogueur food à suivre sur Instagram ?

Mon papa. Mon ptit a_french_toast_in_TLV.

Me, Myself & I

 

Exerces-tu le métier dont tu rêvais enfant ?

Je rêvais juste que les monstres soient gentils.

Parle-nous de tes futurs projets. 

J’ai pas l’droit mon associé m’a dit chut !

Souhaites-tu ouvrir ton restaurant ?

Chuuuut on a dit !

 

Merci pour cette interview ! 

 

Infos & réservations  : 

06.46.40.70.60

contact@jecuisinecheztoi.com

Chez Oim

Instagram: @juliensebbag

 

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre petit commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée