Mariage au premier regard ?

 De nos jours, on se demande vraiment a quoi sert le mariage 
Ma collègue et amie depuis vingt ans a régulièrement refusé les demandes en mariage de son partenaire, arguant qu’il ne fallait surtout pas gâcher leur merveilleuse vie de couple et leurs deux enfants.
A vrai dire on la comprend…. rien de plus étrange que de vouloir convoler avec un conjoint de sexe différent, de caractère différent, d’éducation différente et avec des projets différents.
Or , c’est pourtant bien ce que nous demande la Torah !
Maimonide apprend du cinquième livre de la Torah (Deuteronome chapitre 24,verset 1) la mitsvah positive no 213 pour un homme de se marier et d’acquérir une épouse en la sanctifiant (kiddoushim).
Alors à part pour la robe, la fête et les cadeaux, on se demande pourquoi la Torah ne se suffit pas d’une vie de passion entre deux êtres qui s’aiment et nous ordonne le mariage comme mitsvah.
C’est qu’en réalité, la Torah sanctifie chaque aspect de notre vie.
Elle apporte ce je-ne-sais-quoi qui donne envie de se lever le matin et d’y croire encore et le soir venu de se coucher avec l’espoir.
Vivre seul, vivre à deux pourquoi pas ? Mais alors, on passerait à côté de l’attachement profond qui peut unir deux personnes, de la satisfaction qui ne vient qu’après de réels efforts et la chance de pouvoir s’améliorer.
Car le mariage indéniablement nous améliore !
Un mariage c’est difficile, ça demande des compromis, une prise de risque, une constante remise en question parce qu’on s’allie avec D’ pour bouleverser l’ordre établi, pour bousculer notre confort afin de laisser une empreinte éternelle sur terre.
Un mariage ce n’est pas seulement se sentir bien à deux, c’est devenir meilleure à deux !
Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre petit commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée