Rééquillbrage alimentaire : 10 étapes pour réussir enfin!

Je dois mincir, par quoi commencer ?

Il y a des jours où on a ce DECLIC, enfin, tant attendu !

On se regarde devant le miroir et on se dit ” cette fois, lundi je m’y mets vraiment !!”

Oui mais comment s’y mettre vraiment ? Pour tenir jusqu’aux lundis suivants et mincir durablement ?

Tout cela semble être une montagne, alors qu’il suffit de suivre ces 10 étapes :

1. Je me fixe un objectif réaliste

Non je ne vais pas perdre les kilos que j’accumule depuis 3 ans en 3 semaines.

Non je ne vais pas retrouver une silhouette de rêve en restant sur mon canapé.

Alors soyons réalistes : dites vous qu’il ne s’agit pas d’être parfaite, il s’agit de révéler sa force petit à petit, jour après jour. Il s’agit de se transformer pas à pas.

Il faut arrêter de penser que ce qu’on voit sur les comptes Instagram, ou Facebook, des filles qui font du fitness reflètent la vérité à 100%. Pour la plupart, les réseaux sociaux ne sont qu’une partie de la vérité.

Fixons un objectif 1 puis un objectif 2, pour ,pas à pas, être satisfaites de chaque petite victoire !

Ne fixez pas un objectif juste en poids à atteindre, mais fixez vous plutôt de rentrer dans cette robe qui nous attend dans le dressing… Il n’y aura pas que les chiffres de la balance qui compteront…

2. Je réorganise mon alimentation

Parmi les (trop) nombreux régimes de notre ère du diktat de la «taille mannequin», difficile de choisir. Et à juste titre: il ne faut pas se lancer dans n’importe quel régime, même si votre copine a testé et que ça a marché pour elle. Un régime qui vous correspond doit être adapté à votre organisme et à votre mode de vie. Surtout, évitez les régimes extrêmes et trop restrictifs, qui font malheureusement fureur encore et toujours. On sait pourtant qu’ils nous ont déjà fait plus de mal que de bien, on a été victime de leur effet yoyo, alors on ne retombe pas dans le panneau. Plutôt que de l’affaiblir, le rééquilibrage alimentaire doit vivifier votre santé !

Alors on se fait son programme adapté à soi, ou on consulte une diététicienne pour être accompagnée dans cette démarche.

Il n’y aura pas de programme miracle. Tenir un carnet alimentaire est une bonne idée pour se mettre face à la réalité et de se rendre vraiment compte de ce qu’on mange, car on vit souvent dans le déni en ce qui concerne l’alimentation. Il est essentiel d’améliorer notre culture alimentaire et de retourner vers des basiques. En clair, on devra prendre le temps.

3. J’établis ma semaine de menus

On se fixe les menus adaptés à son programme (si l’on n’est pas suivi par une diététicienne) et surtout à ses gouts. On ne se lance pas dans des menus impossibles à réaliser, on pense au côté pratique. On essaie de se souvenir de tous les menus « diet’ et plaisir » que l’on a tentés. Et hop on les met au menu.

Plutôt que de prévoir un menu à part, on réfléchit plutôt comment on peut adapter ses menus à sa famille/son conjoint. Les assiettes devront être colorées, il ne faudra surtout pas tomber dans la monotonie. On innove, on cherche des recettes faisables, qui nous font l’eau à la bouche, pour découvrir de nouvelles saveurs.

4. Je fais la liste de courses

Une fois la liste des menus faite, on fait la liste de courses en fonction. On aura ainsi tous les ingrédients pour la semaine, il ne manquera rien ! C’est même bien plus économique, on aura ce qu’il faut et rien de trop.

5. Je me fixe des bonnes résolutions sportives

On ne se lance pas dans le sport à toute allure ! Si l’on n’est pas habituée, on s’y met progressivement.

Commençons déjà par analyser à quel moment de sa semaine on va pouvoir se dépenser plus (marcher davantage pendant la pause dej ? aller au boulot à pied ou en vélo ? descendre une station de métro avant et prendre les escaliers plutôt que les escalators) Chaque petit détail compte.

Et oui il faudra se dépenser plus, et pas seulement manger sainement. Les deux points vont de paire si on veut booster sa perte de poids, perdre en kilos et en cm ! Le sport est indispensable pour bien maigrir. Il va même devenir un précieux atout pour votre santé ! En accompagnant la perte de poids due au changement d’alimentation, par la pratique du sport, on sculpte son corps (pour qu’il ne s’affaisse pas) et on élimine plus rapidement. à On cible ses attentes pour choisir un sport : Si vous souhaitez perdre de partout, vous avez le choix : course, natation, vélo, rameur, ou marche à pied, et tous les autres sports qui font travailler activement les muscles sans être trop intenses. Pour affiner sa taille, on privilégie les abdos, le dos crawlé et le crawl. Pour muscler ses cuisses, rien de mieux que le rameur, le vélo et la natation. Pour perdre des fesses, privilégiez la natation (de préférence avec des palmes), le roller, ou encore le trekking. Ensuite, on définit son rythme . On peut commencer par du sport en salle accompagné des conseils d’un coach.

On fixe donc son temps sportif (au moins une fois par semaine, un rendez-vous à ne pas manquer). Cela peut déjà commencer par de la marche rapide, ou si l’on est déjà inscrite en salle, il est temps d’amortir son abonnement !

La motivation peut démarrer en s’inscrivant à un nouveau cours de sport (zumba ? danse ? aquabiking ? boxe ? kangoo jump ? ) ou investir dans une machine à la maison, ou juste en ressortant ce vélo elliptique qui fait office de porte manteau !

Bref on se bouge ! Et surtout cela doit rester un plaisir ! On cherche LE sport adapté à ses capacités et auquel on va devenir addict…

On peut aussi s’acheter une belle tenue de sport, des baskets pour nous motiver à vite les mettre !

On se met une appli sympa pour calculer nos pas, nous « coacher » chaque jour !

6. Je mets les tenues que je veux remettre rapidement, en vue

On met en vue ces habits qui nous rappelleront chaque jour notre objectif ! Ainsi la motivation perdurera…

7. Je vide frigo/placard des bêtises sur lesquels je flanche à chaque fois.

On planque les gouters des enfants dans un placard bien loin, on met le fromage tout au fond du frigo, en haut ! On congèle les restes de repas/gâteaux. On se rend la tâche plus facile , on limite les tentations.

8. Je fais les courses complètes

Une fois le frigo rempli de ses fruits et légumes préférés, il sera plus facile de s’y mettre !

N’oublions pas d’emmener la liste de courses !

9. J’essaie de mettre toute la maison à la tendance Healthy

Car c’est sur que c’est plus simple de s’y mettre si son mari ne nous amène pas des pains au chocolat demain matin… ou si maman ne prépare pas une semaine de fritures ! On motive la maisonnée à son projet, on leur montre que ça nous tient à cœur et qu’on a besoin d’être aidée !

10. Je positive

Oui on se dit que cette fois on va y arriver !

On est capable, c’est possible ! On ne culpabilisera pas au moindre faux pas, on se ressaisira de suite. On se dit que cette fois-ci c’est la bonne !

On note sur un petit carnet qui nous accompagnera, toutes ces belles phrases qui nous donnent chaque jour la pêche. On chasse toute pensée négative (= c’est trop dur, je n’y arriverai jamais, ce n’est pas le bon moment, je suis nulle etc…)…

Après tout si d’autres y sont arrivées, pourquoi pas moi ?

Souvenez-vous, « tout est dans la tête » !!

C’est parti !! Enfin prête ?

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre petit commentaire

Votre adresse Email ne sera pas publiée